Anne Waldman

//Anne Waldman

Anne Waldman

Double Change vous invite à une lecture bilingue de Edith Azam et Anne Waldman
mardi 4 mai 2010 à 19h au Point Ephémère
200 Quai de Valmy 75010 Paris
Entrée libre

Poète, performer, activiste, Anne Waldman a co-fondé en 1974 The Jack Kerouac School of Disembodied Poetics avec Allen Ginsberg à Naropa University, où elle est aujourd’hui directrice artistique des célèbres « Summer Writing Programs. » Waldman est l’auteur de plus de 40 livres, entre autres Kill or Cure; Marriage: A Sentence; Structure of the World Compared to a Bubble. Son texte poétique Outrider contient un entretien avec Ernesto Cardenal, et des essais sur Lorine Niedecker et Charles Olson. Manatee/Humanity (Penguin, 2009) est son livre le plus récent. Waldman est aussi l’auteur du légendaire Fast Speaking Woman (City Lights, San Francisco, 1975), traduit en français sous le titre Femme qui parle vite (Maelstrom, 2008). Sa trilogie épique lovis (800 pages) est à paraître chez Coffee House Press en 2011.

Auteur, Edith Azam est motorisée. Rencontre des difficultés colossales à faire un paragraphe biographique, est motorisée. Est née le deux mais toute seule : cela lui fait ni chaud ni froid, elle est vraiment motorisée. A déjà publié divers textes très motorisants, notamment RUPTURE et LéTIKA KLINIK au Denier Télégramme, L’ECHARPE DOUCE AUX YEUX DE SOIE et AMOR BARRICADE AMOR à l’Atelier de l’agneau. Donne de nombreuses lectures, lors de résidences ou de festivals au top du motoring, en France et à l’étranger. Toujours motorisée à cette heure et pour le reste ? Lire, écouter, diront toujours mille fois mieux ce qui là : m’autorise.

By | 2015-10-02T14:21:00+01:00 mai 3rd, 2009|Textes|0 Comments

About the Author:

mm
Enseignante Zen et poète, Sensei Amy “Tu es cela” Hollowell est née et a grandi à Minneapolis, aux Etats-Unis. Arrivée en France en 1981 pour étudier la littérature et l’histoire, elle y est restée, s’installant à Paris, où elle élève ses deux enfants et gagne sa vie en tant que journaliste. The Zen teacher and poet Amy “Tu es cela” Hollowell Sensei was born and raised in Minneapolis, but came to France in 1981 to study literature and history and has lived in Paris ever since, raising her two children and making a living as a journalist.

Leave A Comment